L’Unité Mixte de Recherche 1252 SESSTIM Sciences Economiques et Sociales de la Santé & Traitement de l'Information Médicale (Inserm / IRD / Aix Marseille Université) a été créée au 1er janvier 2012. L'UMR SESSTIM est issue du rapprochement entre l'UMR SE4S (Sciences Economiques & Sociales, Systèmes de Santé, Sociétés) et l'équipe du LERTIM (Laboratoire d'Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l'Information Médicale). Suite aux évaluations menées par le HCERES, les instances d'évaluation de l'Inserm, de l'IRD et d'Aix Marseille Université, l'UMR SESSTIM a été renouvellée pour conduire son nouveau projet scientifique sur la période 2018-2022.

L’UMR SESSTIM regroupe trois équipes en sciences économiques, humaines et sociales (SHES) et santé publique centrées sur des applications aux cancers (Equipe CAN-BIOS), aux maladies infectieuses et addictions (Equipe SanteRCom), et sur le traitement de l’information médicale (Equipe QuanTIM). Les membres de ces équipes ont des connaissances, des compétences et une expertise dans le domaine des sciences humaines et sociales, de la recherche communautaire, des sciences économiques, de l’épidémiologie, de l’épidémiologie psychosociale, de l’anthropologie, de la sociologie, de la géographie, de la biostatistique et de l’informatique médicale.

L’UMR SESSTIM s’efforce de produire une recherche d’excellence, pluridisciplinaire et interdisciplinaire, en sciences humaines et sociale et en santé publique pouvant conduire à des changements dans les différents champs de la médecine prédictive, personnalisée, préemptive et participative. Les chercheurs du SESSTIM développent, ou sont associés à des travaux de recherche tentant d’apporter des réponses pour faire face à des enjeux actuels pour la société et ses populations et contribuent à des développements méthodologiques et à des avancées méthodologiques. En termes de pathologies d’intérêts, nos travaux de recherche portent principalement sur la maladie cancéreuse et les maladies infectieuses et transmissibles. Nos questionnements portent sur des facteurs individuels, populationnels ou contextuels. Nos travaux ciblent des populations de France, ou plus largement du Nord, mais aussi du Sud, que ce soit au niveau du bassin méditerranéen ou de l’Afrique subsaharienne, principalement.

Certains membres du SESSTIM ont la responsabilité ou contribuent à différents enseignements du premier et du deuxième cycle universitaire. Nous assurons notamment la responsabilité des parcours enseignés à distance « Santé Publique Sociétés et Développements », « Expertise et Ingénierie des Systèmes d’Information en Santé » et « Méthodes Quantitatives et Econométriques pour la Recherche en Santé » du Master Santé Publique, mention dont nous avons la coresponsabilité, organisé par la Faculté des sciences médicales et paramédicales d’Aix-Marseille Université. Ces trois parcours ont été labélisés « Académie d’Excellence » dans le cadre de l’appel à projet Investissements d'Avenir A*MIDEX (ANR-11-IDEX-0001-02 ; 2013 - 2016 ; 2016 - 2018).